Madagascar avant d'y poser les pieds
261 pages prestataires sur madadecouverte

Vous ici : Madagascar > Nosy Be > La région

Nosy Be et sa région
nord de Madagascar


Histoire de Nosy Be

Nosy Be a toujours été convoitée de par sa position stratégique. Au début du XVIè siècle ce sont les navires portugais qui accostent à Nosy Be. Avec Zanzibar, Nosy Be devient une plaque tournante de la traite des esclaves, une base pour les pirates de tout poil et un centre commercial important.

Au XVIIè siècle, l'Angleterre dépêche à Nosy Be le commandant Hunt pour exercer son influence dans la région.

Ensuite se succèdent à Nosy Be une série de guerres civiles entre les différentes dynasties de Madagascar : se succèdent les Sakalava et Antakarana qui résistent aux assauts des Merina.

Le 5 mars 1841, à la demande de la reine Tsiomieko, l'île de Nosy Be devient protectorat français pour plus d'un siècle. Le 30 mars 1957, un référendum y mit un terme : Nosy Be est rattachée à la République malgache, une et indivisible.

(source : Petit Futé édition 2004-2005)

Géographie de Nosy Be

Hell-Ville, sur la côte sud de l'île, est le principal port et l'unique "Grand ville" de Nosy Be. De là partent les 2 principales routes de Nosy Be : l'une vers le nord est et l'aéroport, l'autre vers l'ouest et les plages de sable blanc.

Le village le plus fréquenté par les touristes est Ambatoloaka à une dizaine de kilomètres de Hell-Ville sur la "route des plages". Vous trouverez ensuite Madirokely en remontant quelques kilomètres au nord de Nosy Be, puis encore plus loin Andilana, qui compte les plus beaux complexes hôteliers ainsi que les plus belles plages.

Nosy Be est aussi entouré d'îles plus petites. Les plus connues sont : Nosy Komba et sa réserve de lémuriens, Nosy Tanikely et son aquarium à portée de tuba, et enfin Nosy Iranja à 2 heures de bateau de Nosy Be. Plus éloignés et plus sauvages, les archipels des Mitsio et des Radama sont sublimement préservés et peu fréquentés.

(source : Lonely Planet - 4e édition)

Favoris et partage