Madagascar avant d'y poser les pieds
262 pages prestataires sur madadecouverte

Vous ici : Madagascar > Sainte Marie > La région

Sainte Marie et sa région
nord est de Madagascar


Histoire de Sainte Marie

Sainte Marie, à partir de 1685, est un repaire de pirates. Tout ce que l'Océan Indien compte de pirates, forbans et autres rois de la flibuste et du pillage organisé se retrouvent là, place idéale pour guetter les navires revenant des Indes. C'est d'ailleurs probablement l'un d'eux, l'anglais Thomas White, qui fut le père du premier roi betsimisaraka, qui donna lui-même naissance à la future reine de Sainte Marie, la reine Bety.

Au milieu du XVIIIe siècle, cette reine épousa la caporal Jean Onésime Filet, dit ''La Bigorne'', qui obtint pour le compte du Roi de France la souveraineté totale de Sainte Marie. Il a géré les comptoirs français jusqu'à sa mort en 1773. En 1818, Sainte Marie est utilisé par l'armée française comme base arrière pour les attaques contre le port de Tamatave

Pendant la colonisation, Sainte Marie est rattachée tantôt à Diego Suarez, tantôt à La Réunion, pour enfin être définitivement liée à Madagascar.

(source : Le Guide du Routard 2007-2008)

Géographie de Sainte Marie

Sainte Marie est une ile beaucoup plus longue que large. Elle fait 58km de long et 5km de large.

Le sud de l'île, à partir du Chef Lieu Ambodifotatra, est l'endroit de Sainte Marie où les plages sont les plus belles. Le nord, plus difficile d'accès, n'est pas à négliger non plus.

LE paradis dans ce paradis qu'est l'ile Sainte Marie est l'île aux Nattes, située à l'extrême pointe sud.

(source : Le Guide du Routard 2007-2008)

Favoris et partage