Madagascar avant d'y poser les pieds
238 pages prestataires sur madadecouverte

Vous ici : Madagascar > Tananarive > La région

Tananarive et sa région
nord de Madagascar


Histoire de Tananarive

C'est au XVIIe siècle que la cité Vazimba d'Analamanga (la forêt bleue) devient Antananarivo, la "Cité des Mille Guerriers", lorsque le roi Merina Andriajaka fait installer son palais sur le site stratégique le plus élevé de la cité soumise - site de l'actuel Rova - et décide de faire de ce lieu sa capitale.

A la fin du XVIIIe siècle, le roi Andrianampoinimerina, "le seigneur au coeur de l'Imerina", organise l'administration territoriale du royaume. La capitale y tient un rôle majeur. Elle est successivement le lieu du pouvoir de Radama Ier, de Ranavalona Ire, de Rasoherina, de Radama II, de Ranavalona II et de Ranavalona III, le siège des résidents de la période coloniale et, enfin, la capitale politique de la République de Madagascar.

Aujourd'hui Antananarivo est le centre économique du pays, le siège des ministères et de l'administration, des principales entreprises et des banques. En outre, c'est un centre de commerce très actif et le point de départ des communications vers toutes les régions du pays.

Tananarive est une ville en pleine croissance. Elle comptait moins de 50.000 habitants au début du siècle, elle en compte pas moins de 2 millions aujourd'hui.

(source : Petit Futé édition 2004-2005)

Géographie de Tananarive

Le mieux pour se repérer est d'utiliser les noms des 5 quartiers principaux, à savoir Analakely, la Ville Haute ou Antaninarenina, Tsaralalana, Isoraka et le Lac Anosy.

Analakely (la "petite forêt") constitue le centre de la ville basse. Ce quartier s'articule autour de l'Avenue de l'Indépendance (de la Gare Ferroviaire Principale à l'Hôtel Glacier), puis se rétrécit pour devenir l'Avenue du 26 Juin 1960.

Tsaralalana se situe à l'ouest d'Analakely et occupe le sud de la voie ferrée. Vous y trouverez des hôtels et restaurants.

Antaninarenina (La Ville Haute) regroupe les banques, de nombreux bâtiments officiels, la poste centrale et quelques clubs, hôtels et restaurants. On y accède à pied depuis Analakely en empruntant les escaliers, très animés, qui partent de l'Avenue du 26 Juin 1960, ou en montant le long du quartier d'Isoraka.

Isoraka, entre la ville basse et la ville haute, tend de plus en plus à regrouper les adresses "branchées" de la capitale. De la ville haute des ruelles partent à l'assaut de l'ancien Palais de la Reine, le Rova, longeant des églises et d'autres bâtiments anciens.

Le Lac Anosy, au sud d'Isoraka, est relié à Analakely par un tunnel routier traversant la colline. Pour les piétons, il s'avère plus facile et attrayant de grimper jusqu'au sommet de la ville haute et de redescendre par l'Avenue du Général Ramanantsoa et la lalana (rue) Réunion.

(source : Lonely Planet 4è édition)

Favoris et partage